Home / A la Une / L’élection du nouveau président nigérien, Mohamed Bazoum, toujours contestée

L’élection du nouveau président nigérien, Mohamed Bazoum, toujours contestée

Partagez ceci :

Alors que le nouveau président nigérien élu, Mohamed Bazoum, devrait être investi dans ses fonctions ce vendredi 2 avril. Son principal adversaire politique, Mahamane Ousmane, continue de rejeter les résultats du second tour de la présidentielle du 21 février.

Le chef du parti d’opposition RDR-Tchanji annonce un nouveau recours en justice et invite ses partisans à manifester de façon pacifique à partir de ce mardi.

Le candidat malheureux des présidentielles, Mahamane Ousmane, et ses alliés réunis au sein de la coalition CAP 20-21 compte à présent sur la mobilisation populaire pour arracher la victoire qu’ils jugent avoir été volée par le parti au pouvoir, PNDS, et son candidat, Mohamed Bazoum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »