Umalis Group
Home / A la Une / L’épidémie du coronavirus : Dieu est-il responsable ?

L’épidémie du coronavirus : Dieu est-il responsable ?

Partagez ceci :

Depuis décembre 2019, le monde tourne au ralenti. Apparu dans la ville de Wuhan en Chine, le coronavirus a mis l’économie mondiale à genoux. La science a montré ses limites face à cette pandémie qui continue de tuer. Mais, ce virus est-il une punition de Dieu ou le fruit du dérèglement comportemental de l’homme ?

Quel lien faire entre ces théories de l’effondrement, le récit biblique de l’Apocalypse et l’épidémie du coronavirus? Cette question renvoie à la notion de coexistence de la Providence et du mal. Dieu est Bonté et Amour. Mais, comment diable! peut-il permettre que le mal arrive aux hommes?

La peste noire du Moyen Âge

Dans Deutéronome 23: 13, Dieu donna des instructions fermes aux Israélites, par la voix de son serviteur Moïse: “ Vous réserverez à l’extérieur du camp un endroit retiré pour satisfaire vos besoins”. Mais en jetant déjections, épluchures, et eaux usées par la fenêtre, les épidémies de peste noire se sont propagées par les puces des rats qui n’avaient rien à faire en ville. Les Israélites n’avaient donc pas respecté la loi qui leur imposait de sortir du camp pour satisfaire à leurs besoins naturels.

Parmi toutes les grandes calamités qui ont frappé l’Humanité, nulle n’est encore comparable à la peste noire qui décima une partie de la population de l’Europe durant le Moyen Âge. Certains pays ont perdu jusqu’au tiers de leur population en quelques années.

Apocalypse vs collaspologie

Au delà d’être un genre littéraire du christianisme primitif traitant sous une forme conventionnelle et symbolique de la destinée du monde et du peuple de Dieu, l’Apocalypse, c’est l’ensemble des révélations de Dieu à l’apôtre Jean sur l’île de Patmos et qui annonce les événements malheureux qui doivent précéder la fin des temps.

Par définition, la collapsologie est un courant de pensée récent qui étudie les risques d’un effondrement de la civilisation industrielle et ce qui pourrait succéder à la société actuelle. Selon  Yves Cochet et Agnès Sinaï, co-fondateurs de l’Institut  Momentum, l’effondrement est « le processus irréversible à l’issue duquel les besoins de base (eau, alimentation, logement, habillement, énergie, etc.) ne sont plus fournis (à un coût raisonnable) à une majorité de la population par des services encadrés par la loi.

Le coronavirus ou le virus Covid 19 est-il le signe que Dieu est en train de punir l’Humanité pour ses péchés, ce qui annoncerait éventuellement la fin du monde? Ou est-ce l’effondrement de la civilisation industrielle du fait du manque de respect qu’ont les hommes envers Dieu et la Nature?

Pour l’historien Christian Grosse, «sous le régime de l’Apocalypse, ce sont les péchés de l’homme qui déclenchent la catastrophe. Dans la collapsologie, on est plutôt sur les conséquences des agissements de l’être humain, en particulier de la civilisation occidentale».

Dieu “ n’a pas créé l’extérieur du Jardin d’Eden comme un lieu de tourments pour les descendants d’un Adam et Eve pécheurs, mais comme un lieu où il y a un règlement comportemental à suivre, pour y vivre”, écrit François Bernot de Top Chrétien. En clair, Le Dieu de la Bible est un Dieu d’amour et de Bonté. Il n’est pas “un bonhomme sadique assis sur un nuage, qui contemple les malheurs du monde”. Mais Dieu, dans son amour infini, nous parle souvent à travers des événements comme celui dont il est question dans cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »