Accueil / A la Une / Les enjeux de la visite du roi Philippe de Belgique en RDC

Les enjeux de la visite du roi Philippe de Belgique en RDC

Partagez ceci :

Kinshasa, Lubumbashi et Bukavu recevront la visite du couple royal de l’ancienne puissance coloniale. Pendant ces 6 jours de visite officielle, les discussions entre le palais belge et la présidence congolaise porteront sur le passé colonial, la politique et la diplomatie, l’économie et la sécurité.

Philippe, le roi des Belges et sa femme Mathilde, seront à la tête d’une délégation composée du Premier ministre Alexander De Croo et du secrétaire d’État Thomas Dermine, chargé entre autres de la restitution du patrimoine congolais.

Douze ans après la visite d’Albert II, le père de Philippe, cette visite en RDC est considérée comme l’une des retombées de la politique d’ouverture que mène Kinshasa depuis les élections de 2018.

Sur le plan politique, il est attendu du souverain et du gouvernement belge l’expression d’un plus grand attachement à la RDC et aux intérêts congolais. Kinshasa espère par ailleurs le renforcement de la coopération militaire avec Bruxelles sur le plan de la Défense. Les deux pays comptent donner un nouvel élan à leurs échanges commerciaux.

Un autre point important qui sera abordé lors du séjour du roi Philippe concerne la restitution des œuvres d’art pillées par la Belgique pendant la période coloniale et sous Léopold II.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »