Home / A la Une / Les priorités de Ngozi Okonjo-Iweala à la tête de l’OMC

Les priorités de Ngozi Okonjo-Iweala à la tête de l’OMC

Partagez ceci :

Ngozi Okonjo-Iweala a été nommée en début de semaine Directrice générale de cette institution internationale en plein cœur de la pandémie de Covid-19. Et, c’est sans surprise qu’elle place la question de riposte de la pandémie en tête de son agenda.

Dès sa nomination, elle appelle à une remise en marche de l’OMC parce que, pour surmonter les « ravages causées » par le virus et relancer l’économie mondiale, il faut une institution « forte ».

« La première priorité c’est de trouver des solutions à la pandémie, a-t-elle déclaré. Pas seulement sur le plan sanitaire, mais aussi sur le plan économique. Et comment la libéralisation et la reprise du commerce va aider l’économie à repartir », a-t-elle indiqué.

Par ailleurs, la nouvelle patronne de l’OMC a un autre défi institutionnel à relever : relancer le système de règlement des litiges de l’organisation, complètement paralysé depuis que Donald Trump a refusé de renouveler les juges de l’organe d’appel.

« Notre organisation est confrontée à de nombreux défis mais en travaillant ensemble, nous pouvons collectivement rendre l’OMC plus forte, plus agile et mieux adaptée aux réalités d’aujourd’hui », note-t-elle.

La Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala prendra ses fonctions le 1er mars 2021 et son mandat, renouvelable, expirera le 31 août 2025.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »