Home / A la Une / Liberia : le fils de l’ex-présidente Sirleaf arrêté pour blanchiment d’argent

Liberia : le fils de l’ex-présidente Sirleaf arrêté pour blanchiment d’argent

Partagez ceci :

Charles Sirleaf, un fils de l’ancienne présidente du Libéra, Ellen Johnson Sirleaf (photo), a été inculpé pour blanchiment d’argent, avant d’être relâché quelques heures plus tard pour des raisons de santé, rapporte ce jeudi, Africanews. Une nouvelle charge retenue contre ce dernier ainsi que quatre anciens responsables de la Banque centrale du Liberia (CBL).

Les cinq ex-dirigeants de la CBL avaient en mars été inculpés de « complot criminel » et de « sabotage économique » puis arrêtés à la suite de l’enquête sur l’entrée de billets dans le pays entre 2016 et 2018, souligne la même source qui précise que ces derniers avaient ensuite été libérés sous caution à des dates différentes.

Dans une ordonnance judiciaire parvenue ce jour à l’AFP, il leur était notamment reproché d’avoir fait imprimer sans autorisation un excédent de billets pour un montant de 2,645 milliards de dollars libériens (14,4 millions d’euros ou 16,3 M USD), dont ils ne peuvent justifier l’utilisation, selon l’accusation.

« Ils ont escroqué la CBL et le gouvernement en imprimant illégalement un surplus de dollars libériens d’un montant de 2,645 milliards de dollars à injecter sur le marché libérien », indique le même document.

Outre Charles Sirleaf, les quatre personnes inculpées puis arrêtées sont Milton Weeks, Doctor Hagba, Richard Walker et Joseph Dennis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »