Home / A la Une / Liberia : l’opposition exige la démission du président Weah

Liberia : l’opposition exige la démission du président Weah

Partagez ceci :

Une manifestation jugée ‘à risque’ est imminente ce lundi 30 décembre dans les rues de Morovia, la capitale du Liberia, contre George Weah. Et ce, malgré que le ministère de la Justice ait fait savoir qu’il ne donnerait aucune autorisation à manifester avant la fin du mois de janvier, après le discours à la nation du chef de l’État. L’opposition appelle notamment les Libériens à protester contre la mal gouvernance, la corruption et la situation financière du pays.

Malgré les mises en garde de la Cédéao et des Nations unies et les discussions avec le gouvernement, l’opposition libérienne se dit toujours déterminée à descendre dans les rues pour demander la démission du président Weah.

Lors d’une conférence de presse ce dimanche, rapporte RFI, le président du Conseil des patriotes – qui réunit des figures de l’opposition, des syndicalistes et des représentants de la société civile – a tenu à « clarifier » sa position en appelant ses soutiens à éviter toute forme de violence ce lundi.

Henry P. Costa espère bien voir « des dizaines de milliers de Libériens occuper pacifiquement la colline du Capitole » à Monrovia, sur le modèle du grand rassemblement qui avait eu lieu le 7 juin dernier à l’appel du Conseil des patriotes.

« C’est une initiative importante pour la démocratie, ce n’est pas une guerre », a-t-il notamment déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »