Home / A la Une / Liberté religieuse au Soudan : Abolition de l’islam comme religion d’Etat

Liberté religieuse au Soudan : Abolition de l’islam comme religion d’Etat

Partagez ceci :

Le Soudan poursuit sa transition vers plus de droits et de libertés. Après l’abolition de la peine de mort pour apostasie, le pays vient de signer un accord qui abolit l’islam comme religion d’Etat et donne la liberté aux communautés chrétiennes de vivre librement leur foi.

Cet accor signé en deux phases, à Juba, entre le premier ministre soudanais et le chef du Mouvement populaire de libération du Soudan du nord, prévoit notamment la création d’une commission pour la liberté religieuse, qui garantit les droits des communautés chrétiennes dans les régions du sud Soudan et envisage l’élimination de l’islam en tant que religion d’Etat.

“Pour que le Soudan devienne un pays démocratique où les droits de tous les citoyens sont consacrés, la Consitution doit être fondée sur le principe de la séparation de la religion et de l’Etat”, indique le document qui précise que la liberté de croyance, de culte et de pratique religieuse sera pleinement garantie à tous les citoyens soudanais.”Aaucun citoyen ne peut être victime de discrimination en raison de sa religion”.

Réaction des Etats-Unis

Aux Etats-Unis, la Commission sur la liberté religieuse internationale a salué cette décision avant d’encourager le premier ministre soudanais Abdalla Hamdock à persévérer dans cette voie.

La Commission demande par ailleurs l’abrogation de la loi sur le blasphème qui, même si elle n’implique plus la peine de mort, permet encore de condamner une personne à six mois de prison.










Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »