Home / A la Une / L’insécurité alimentaire, possible conséquence du Covid en Afrique subsaharienne

L’insécurité alimentaire, possible conséquence du Covid en Afrique subsaharienne

Partagez ceci :

D’après les estimations d’une organisation caritative internationale, la faim extrême pourrait être la cause de mortalité de 67.000 enfants en Afrique subsaharienne avant la fin de l’année.

Cette situation serait donc le résultat des impacts du COVID-19. Save the Children précise qu’à l’instar du Covid 19, l’insécurité alimentaire a été aggravée par des inondations, des essaims de criquets et la flambée des prix des denrées alimentaires mettant à mal les économies et détruisant les moyens de subsistance.

Par conséquent, la nourriture et les services de santé sont devenus avec le temps indisponibles. Environ 433 millions de personnes pourraient souffrir de sous-alimentation en Afrique d’ici à 2030 selon Save the Children.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »