Accueil / A la Une / L’internet coupé au Burkina Faso pour des raisons de sécurité

L’internet coupé au Burkina Faso pour des raisons de sécurité

Partagez ceci :

Sur deux réquisitions en date du 20 et du 22 novembre, le gouvernement burkinabé a procédé à une suspension de l’internet mobile sur toute l’étendue du territoire national pour des raisons de sécurité.

L’Internet fixe n’est pas concerné par cette décision.

Notons que le Burkina Faso connaît une recrudescence des attaques terroristes dont l’une le 14 novembre a Inata a fait 57 morts dont 53 gendarmes et l’autre survenu ce dimanche faisant une vingtaine de morts dont 9 gendarmes.

La ligue des consommateurs et les Organisations professionnelles des médias accusent le gouvernement, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (ARCEP), les opérateurs de téléphonie mobile et d’internet pour responsables de cette situation et des désagréments subis par la population.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »