Accueil / A la Une / L’invalidation de la candidature de François Bozizé divise en Centrafrique

L’invalidation de la candidature de François Bozizé divise en Centrafrique

Partagez ceci :

La décision de la Cour constitutionnelle d’invalider la candidature de l’ancien chef de l’État François Bozizé ne passe pas. Entre pouvoir en place et opposition, c’est la réponse du berger à la bergère à coup de communiqués interposés.

C’est la première fois que l’opposition se prononce sur la décision de la Cour constitutionnelle et elle pense que l’invalidation de la candidature de François Bozizé est liée à la politique du président Touadéra. La coalition de l’opposition COD-2020 demande donc la cessation de ce qu’elle considère comme des hostilités à l’encontre des leaders et des militants de l’opposition.

Pour leur part, les autorités dénoncent à travers un communiqué la volonté de François Bozizé de remettre en cause le processus électoral. Le gouvernement rassure la population qu’il « ne permettra pas que le pays replonge à nouveau dans le chaos » pendant que l’opposition réclame une concertation nationale afin d’apaiser les tensions à trois semaines des élections.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »