Umalis Group
Home / A la Une / L’ONU appelle Yaoundé à libérer l’opposant Maurice Kamto

L’ONU appelle Yaoundé à libérer l’opposant Maurice Kamto

Partagez ceci :

Le principal dirigeant de l’opposition au Cameroun Maurice Kamto est privé de sortie depuis le 22 septembre. Sa résidence est encerclée par une centaine d’éléments de la gendarmerie et de la police. Lui ainsi que certains de ses partisans ont été mis aux arrêts lors de manifestations organisées par l’opposition le mois dernier.

Les experts des droits de l’homme des Nations unies à travers un communiqué demandent la libération du président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun, Maurice Kamto. Selon ses avocats, il ne fait l’objet d’aucun mandat d’arrêt ou d’assignation à résidence, mais il ne peut pas sortir de chez lui. D’ailleurs, une interdiction de quitter son domicile lui a été verbalement signifié par les autorités.

Ses avocats trouvent cette assignation à résidence illégale et ont saisi la justice. Pour les experts de l’ONU, cette assignation à résidence du leader du MRC pourrait constituer une privation de liberté. Ils appellent en outre à libération de toutes les personnes arrêtés lors de manifestations organisées par l’opposition le mois dernier. D’après leurs chiffres, plus de 500 personnes sont concernées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »