Macron face à la presse ce jeudi: à quand le tour de Faure Gnassingbé, se demande André Kangni Afanou

Partagez ceci :

Emmanuel Macron, le président français était devant son peuple, devant la presse hier où il s’est prononcé sur plusieurs sujets d’actualité dont la crise des gilets jaunes. Et quand les togolais assistent à cette scène, ils ne peuvent s’empêcher de se demander:  » à quand le tour de Faure Gnassingbé? « 

Reconnu comme un homme qui ne parle que très peu, tout porte à croire finalement que le chef de l’Etat togolais ne parle pratiquement pas, à son peuple encore moins. Depuis la crise du 19 août 2017 qui a vivement secoué le pays, nombre d’acteurs ont appelé le président à s’adresser à sa population. Beaucoup ont même démontré qu’une telle démarche pourrait calmer la crise. Mais peine perdue, l’on n’a pu lui arraché le moindre mot. Plus que quelques mois de manifestations des gilets jaunes, Macron était encore devant la presse hier pour proposer des solutions de sortie de crise.

Une démarche de Macron qui séduit le défenseur des droits de l’homme André Kangni Afanou qui se demande à quand une telle initiative au Togo? Lisez plutôt !

2005 à 2019, les citoyens togolais attendent que leur président s’adonne à cet exercice qui consiste s’exprimer devant les médias…au moins une fois.
Les journalistes des médias publics et privés attendent. Les acteurs de la société civile attendent. Les leaders religieux attendent. Les opérateurs économiques attendent.
Les partisans de l’opposition attendent. (Même) les militants du parti au pouvoir attendent. Je me dis que, même certains collaborateurs du Chef de l’État devraient espérer en secret que leur patron s’adonne à cet exercice.
En effet, par dessus tout, cet exercice a plusieurs vertus. Il permet à celui qui le fait:
1- de rendre compte de sa gestion ai peuple;
2- de faire preuve de pédagogie et expliquer devant les journalistes ses choix;
3- de montrer sa capacité en tant que leader à maitriser l’ensemble des dossiers ou presque;
4- de mettre en confiance ses troupes sur sa capacité à tenir un débat contradictoire.

Ce sont là certaines des raisons pour lesquelles les Togolais attendent que Faure Gnassingbe fasse une vraie rencontre avec la presse.
Il parait que le Chef de l’État togolais n’est pas le genre qui « parle beaucoup ». Mais cela n’empêche pas ses compatriotes de l’attendre.
Dites lui SVP: nous attendons qu’il s’adonne au même exercice que ses paires. Et qu’il le fasse au Togo. Devant les médias et leaders d’opinion togolais.