Umalis Group
Home / A la Une / Maeshibe Marema : capitaine de l’armée et passionnée du café

Maeshibe Marema : capitaine de l’armée et passionnée du café

Partagez ceci :

Maeshibe Marema est une sud-africaine qui a décidé de se lancer dans du Café. La patronne de Maeshibe Coffee a un parcours unique, de la vente des tomates porte à porte à sa nouvelle aventure dans le café en passant par ses fonctions dans l’armée.

Les amateurs de café en Afrique du Sud doivent avoir croisé quelque part les produits de cette entrepreneure à impact et passionné. Maeshibe Coffee est basé à Pretoria East, en Afrique du Sud.

Elle est également capitaine de la Force de défense nationale sud-africaine, philanthrope, universitaire et entrepreneur.

Maeshibe Coffee, torréfie, conditionne et distribue son café sur le commerce électronique. « Nous proposons des solutions de boissons chaudes (cafés) aux entreprises et aux administrations. Nous travaillons avec des sourds en tant que baristas, c’est notre programme d’innovation sociale. Nous employons et responsabilisons des jeunes issus de milieux défavorisés. Ce projet a été autofinancé en août 2019 Je voulais créer des emplois. Je suis né et ai grandi dans un petit village appelé Zebediela dans le Limpopo. Je connais la pauvreté et je voulais créer quelque chose qui puisse donner en retour sous forme d’emploi » a-t-elle confié lionessesofafrica.

Un parcours inspirant

« J’ai commencé à vendre des tomates en porte à porte à un très jeune âge. Ma mère est une entrepreneure dans l’âme. À 70 ans, elle vend toujours de son jardin et vend de la nourriture dans notre école primaire voisine. Je me suis lancé en affaires avec un peu de connaissances informelles sur les affaires qui m’ont été données par ma mère. Le voyage n’est pas facile. Cela demande du dévouement et de la discipline, ce que j’ai appris avec mes 10 années d’expérience dans l’armée’.

Comme projet d’avenir, elle rêve d’installer une usine de café avec des équipements de torréfaction et d’impression spécialisés. L’idée est de continuer par créer des emplois et contribuer au PIB de l’économie du pays.

Et aux jeunes qui rêvent se lancer dans l’entrepreneuriat, elle leur conseille « Commencez maintenant. Faites vos recherches et réseautez avec les gens du même secteur ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »