Accueil / A la Une / Mali: la colère d’Antonio Guterres après le massacre de 132 civils
Antonio Guterres
Berlin, Germany - November 04: Antonio Guterres, High Commissioner for Refugees of UNHCR, attends a press conference in german foreign office on November 04, 2015 in Berlin, Germany. (Photo by Michael Gottschalk/Photothek via Getty Images)

Mali: la colère d’Antonio Guterres après le massacre de 132 civils

Partagez ceci :

Antonio Guterres est sous le choc. Le Secrétaire général des Nations unies s’est indigné après le massacre de 132 civils au Mali.

Le patron de l’ONU est attristé par la nouvelle œuvre funeste des groupes terroristes dans le Nord du Mali. Dans un communiqué, il a exprimé toute sa frustration. «Le Secrétaire général est choqué et indigné par les rapports selon lesquels au moins une centaine de civils ont été tués dans des attaques qui auraient été perpétrées par des groupes extrémistes contre plusieurs villages de la région de Bandiagara, au centre du Mali, les 18 et 19 juin», a rapporté l’ONU.

Antonio Guterres a également exprimé ses vives préoccupations sur les attaques meurtrières orchestrées à Gao et qui ont provoqué le déplacement de nombreux civils fuyant la guerre. «Le Secrétaire général exprime ses sincères condoléances aux familles des victimes et au peuple malien. Il condamne ces attaques avec la plus grande fermeté et appelle les autorités du Mali à enquêter rapidement et à traduire les auteurs en justice», poursuit le communiqué.

Rappelons que ces différentes attaques ont été organisées par des combattants de la Katiba Macina dirigée par Amadou Kouffa.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »