Accueil / Africa top success / Mali: la justice lance des mandats d’arrêt contre deux ex-ministres
Boubou Cissé,5

Mali: la justice lance des mandats d’arrêt contre deux ex-ministres

Partagez ceci :

Au Mali, deux poids lourds de l’ancien régime à savoir l’ancien premier ministre Boubou Cissé et Tielman Coulibaly sont recherchés par la justice. Ces derniers sont impliqués dans une affaire de détournements présumés d’armes à l’époque de la gouvernance de l’ex-président défunt Ibrahim Boubacar Keita.

A travers un communiqué datant du 28 juillet 2022, le procureur général près la Cour suprême du Mali a annoncé avoir émis un mandat d’arrêt contre deux anciens ministres de l’ex-régime à savoir Tiéman Hubert Coulibaly et Boubou Cissé dont la conversation avec Alassane Ouattara à propos de la junte au pouvoir à Bamako avait futé sur les réseaux sociaux. ’’Suite à l’ouverture par la Chambre d’instruction de la Cour suprême du Mali d’une information judiciaire sur les faits qualifiés de crimes et faux et d’usage de faux, d’atteinte aux biens publics et de complicité de ces infractions, faits liés à l’affaire du marché public dit ,lequel marché public s’inscrit dans la mise en œuvre de la loi d’orientation et de programmation militaire, ainsi que de la loi de programmation pour la sécurité intérieure, un mandat d’arrêt international daté du 25 juillet 2022 a été lancé respectivement contre les personnes ci-après dénommée: Boubou Cissé, ex-ministre de l’Economie et des Finances, Tieman Hubert Coulibaly, ex-ministre de la Défense nationale, Mamadou Diarra dit Igor, ex-ministre de l’Economie et des Finances, et Babaly Bah ex-patron de la BMS SA », note la justice malienne.

Pour rappel, ces personnalités mises en cause sont en exil depuis la chute de l’ancien régime.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »