Home / A la Une / Mali: pressé par la rue, le Premier ministre démissionne

Mali: pressé par la rue, le Premier ministre démissionne

Partagez ceci :

Le Premier ministre malien Soumeylou Boubèye Maïga et l’ensemble de son gouvernement ont démissionné, jeudi 18 avril 2019, sous la pression de violentes manifestations. Une démission aussitôt acceptée par la présidence.

Quitter les choses avant qu’elles ne vous quittent. Quelques heures avant l’examen d’une motion de censure déposée par des députés de l’opposition et de la majorité accusant le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga de ne pas avoir géré les troubles qui s’intensifient dans le pays, ce dernier a déposé sa démission et celui de son gouvernement.

Dans un communiqué rendu public, le président Ibrahim Boubacar Keita a indiqué qu’il avait accepté la démission de M. Maiga et de ses ministres. 

« Un Premier ministre sera nommé très bientôt et un nouveau gouvernement sera mis en place après des consultations avec toutes les forces politiques », précise le communiqué.

En poste depuis 16 mois, le Premier ministre malien faisait face à une fronde parlementaire motivée par la dégradation du climat sécuritaire, marqué notamment par le massacre de 160 villageois peuls en mars dernier, ainsi que les manifestations de masse contre la « mauvaise gestion du pays » du 5 avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »