Accueil / Marina Ovsiannikova : dénonçant la guerre en Ukraine, la journaliste russe arrêtée

Marina Ovsiannikova : dénonçant la guerre en Ukraine, la journaliste russe arrêtée

Partagez ceci :

Devenue très populaire, après s’être illustrée en interrompant mi-mars, un journal télévisé russe avec une affiche contre la guerre en Ukraine, la journaliste Marina Ovsiannikova, a de nouveau été arrêtée ce mercredi. Selon son avocat, on lui reproche d’avoir « discrédité » l’armée.

L’avocat précise que cette dernière, mère de deux enfants, pourrait bien désormais avoir affaire à la justice pénale.

Une enquête a donc été ouverte pour « diffusion de fausses informations » sur l’armée après des messages postés sur les réseaux sociaux.  

Marina Ovsiannikova est devenue célèbre mi-mars après avoir surgi, en plein journal, sur le plateau d’une chaîne de télévision pro-Kremlin pour laquelle elle travaillait.

Lors de son intervention, elle portait une pancarte dénonçant l’offensive en Ukraine et la « propagande » des médias contrôlés par le pouvoir.

De nombreuses personnes avaient alors salué son courage. Elle ne fait toutefois pas l’unanimité au sein de l’opposition russe, certains lui reprochant ses années de travail pour la chaîne Pervy Kanal, porte-voix du Kremlin.

La Russie, qui est déjà engagée depuis de longues années dans une répression des voix critiques du Kremlin, a considérablement durci son arsenal pénal contre ceux qui dénoncent le pouvoir russe depuis le début de l’assaut contre l’Ukraine.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »