Maroc: environ 20.000 personnes seraient atteintes du Sida !

Partagez ceci :

Peut-on être atteints d’une maladie dangereuse sans le savoir ou en prendre connaissance ? Assurément oui et dans le monde des cas de malades ne sont pas signalés, et même ceux qui les portent ne sont pas au courant qu’ils sont malades. Parmi ces maladies, on retrouve le Sida ou bien le sida ou syndrome d’immunodéficience acquise (en anglais Aids, Acquired Immunodeficiency Syndrome). Cette maladie ne laisse pas le choix à ceux qui la portent, et qu’il leur faut des soins intensifs pour pouvoir s’en sortir.

Une maladie qui est la conséquence tardive d’une infection par le VIH (virus d’immunodéficience humaine). En cas de déficience du système immunitaire, les capacités de défense de l’organisme face aux agents pathogènes sont amoindries. A un stade avancé, l’immunodéficience peut conduire au développement de maladies graves, puis entraîner la mort.

L’infection à VIH est incurable. Si l’on a contracté le virus, il est important de faire des contrôles médicaux réguliers afin de ne pas rater le moment adéquat pour commencer le traitement. Le VIH se traite à l’aide de médicaments antirétroviraux qui doivent être pris systématiquement chaque jour, et vraisemblablement la vie durant.

Au Maroc, pas moins de 20.000 personnes sont atteintes de cette maladie qui est le Sida. Sur ce nombre donné comme statistiques, peu moins d’un tiers ignorent qu’elles sont malades. C’est ce que révèle le ministère de la santé à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le Sida, soit avant-hier samedi, et qui coïncide avec le 1er Décembre de chaque année.

Le ministre marocain de la santé, Anas Doukkali et dans une déclaration à la presse aurait indiqué qu’à fin juin dernier, 12.100 personnes vivant avec le VIH étaient sous traitement antirétroviral, contre 5.301 en 2012, soit 58% des malades. Sur un autre registre, environs 750.000 tests ont été réalisés l’année dernière partout au Maroc. Ces tests sont entièrement gratuits et anonymes.