Accueil / Pays / Maghreb / Mauritanie / Mauritanie : Mohamed Ould Abdelaziz, l’ex-président devenu opposant numéro un ?

Mauritanie : Mohamed Ould Abdelaziz, l’ex-président devenu opposant numéro un ?

Partagez ceci :

Alors que son procès pour corruption présumée devrait s’ouvrir le 25 janvier prochain, l’ancien président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz s’est vu confisquer de nouveau, son passeport. Par conséquent, empêché de voyager. Ce dernier dénonce ainsi une mesure illégale.

Mohamed Ould Abdelaziz est-il devenu l’opposant numéro à son successeur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani ?

La question a tout son mérite d’autant plus que ces dernières semaines, ses accusations visant le gouvernement, qui n’aurait de cesse de le mettre en difficulté, ont redoublé d’intensité. 

« J’étais à l’aéroport pour voyager, mais j’ai été empêché par la police politique qui a dit avoir reçu des instructions en ce sens, alors que je ne suis pas soumis au contrôle judiciaire ni à aucune autre disposition pouvant m’interdire de voyager », a-t-il assuré dans une vidéo partagée sur sa page Facebook.

« Il y a de cela deux jours seulement, une personne qui se trouvait sur la même liste que moi à pu voyager. Apparemment c’est un mauvais traitement que me réserve ce mauvais système de gabegie en place, qui mène le pays à la dérive », a ajouté M. Ould Abdel Aziz.

L’ex-chef d’Etat a été placé en détention en juin 2021 pour non-respect des mesures de son contrôle judiciaire et trouble à l’ordre public, avant d’être libéré début janvier 2022 pour raisons de santé.

L’ex-chef de l’Etat mauritanien sera jugé par un tribunal pour corruption présumée avec 11 autres dignitaires de son régime à partir du 25 janvier, selon une source judiciaire.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »