Home / Africa top success / Mauritanie/UPR: un programme riche pour les jeunes !

Mauritanie/UPR: un programme riche pour les jeunes !

Partagez ceci :

La Mauritanie est parmi ces pays qui comptent un taux élevés du nombre de jeunes avides d’un avenir meilleur. Mais il faut dire qu’il faudrait un plan à la dimension de ces jeunes pour leur rendre l’espoir, eux qui l’auraient perdu depuis un certain moment. Une situation induite par la pauvreté qui touche des couches sociales les plus démunis.

 Certains partis politiques possédant des programmes importants qui peuvent donner de nouveaux espoirs et de nouveaux horizons pour cette jeunesse presque perdue dans des rêves irréalisables. Parmi ces partis politiques, on retrouve celui de Union pour la république.

Ainsi donc, des sections du mouvement associatif et initiatives de jeunes affiliés à ce parti politique cité auraient déclaré soutenir la candidature de Vatimetou Moussa Khairy au nom de la liste du « Choix des jeunes » et ce pour la présidence de la commission nationale de la jeunesse du parti en question.

Ce soutien n’est pas fortuit, puisque la candidate concernée est venue avec un programme riche qui pourra le cas échéant donner de nouveaux espoirs pour la jeunesse mauritanienne. Le soutien est venu suite à la cérémonie organisée hier au niveau de l’hôtel Nouakchott où la candidate a déroulé l’ambitieux programme qu’elle compte mener au service de la jeunesse mauritanienne en générale.

Les points essentiels du programme de la candidate serait en premier lieu serait dans la promotion des jeunes et leur propulsion aux plus hautes sphères de décision, la consolidation et le renforcement du rôle des jeunes dans le développement socio-économique et politique, et notamment dans le changement des comportements.

La candidate veut faire de la promotion des jeunes à travers les Beaux-arts et la culture le cheval de bataille. Tout comme elle compte plaidoyer le programme tracé et ce auprès des plus hautes autorités pour le règlement des problèmes auxquels sont exposés les jeunes, tels que la marginalisation, le chômage et l’exclusion, pour ne citer que ceux-là.

La candidate estimerait que les jeunes doivent profiter de l’ouverture que leur offre le président Mohamed Abdel Aziz qui, selon elle, aurait mis en tête de ses préoccupations la promotion des jeunes et leur désignation aux hautes fonctions de l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »