Home / A la Une / Miguel Diaz-Canel, le nouveau président cubain n’est pas un Castro

Miguel Diaz-Canel, le nouveau président cubain n’est pas un Castro

Partagez ceci :

Le petit frère de Fidel Castro a pris sa retraite à l’issue du huitième Congrès du Parti communiste cubain. Il est remplacé par Miguel Diaz-Canel qui prend la tête du parti unique.

Bien qu’il soit en poste depuis trois ans, il devra désormais asseoir sa légitimité politique afin de relever de nouveaux défis dans un pays en pleine crise économique. Premier dirigeant du parti qui n’a pas vécu le triomphe de la révolution cubaine, Miguel Diaz-Canel n’a pas non plus connu que Fidel et Raul Castro au pouvoir et un pays sous embargo.

« J’ai la satisfaction de transmettre la direction du pays à un groupe de dirigeants préparés, aguerris par des décennies d’expérience au sein du parti, et qui défendront l’éthique et les principes de la révolution », a indiqué pour sa part Raul Castro.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »