Accueil / A la Une / Mondial 2018: messages de la FIFA et la CAF au Nigéria après son élimination

Mondial 2018: messages de la FIFA et la CAF au Nigéria après son élimination

Partagez ceci :

Les « Super Eagles » ne font désormais plus partie de la course à la Coupe du monde 2018. Battus par 2 buts à 1 mardi dernier par l’Argentine, il faut retenir que le Nigeria n’a du tout pas démérité cette victoire, s’il faut s’en tenir à la belle prestation qu’ils ont offert. Ceci vient surtout d’être constaté par la FIFA et la CAF qui ont tenu à envoyer leurs messages de félicitation et d’encouragement à l’endroit de ces derniers.

Posté sur son compte Twitter le soir dudit match éliminatoire, Fatma Samoura, la secrétaire générale de la FIFA invite les Super Eagles à être fiers et à garder la tête haute.

« Je tiens à féliciter l’Argentine pour leur victoire ce soir à Saint-Pétersbourg. Au Nigeria 🦅 soyez fiers, soyez forts, tenez votre tête haute! Vous avez non seulement levé les esprits de votre pays, mais vous l’avez aussi rendu très fier de vous. »

 

De son côté, la CAF également semble être satisfait de la prestations des nigérians et attribue leur défaite à une « malchance ». « Vous avez fait un excellent travail et vraiment , vous nous avez rendu fiers. Célébrez l’Afrique! » a également posté la CAF sur son compte officiel Twitter.

Si ces grandes institutions du football se réjouissent du parcours du Nigeria à la Coupe du Monde, il faut tout de même rappelé que la satisfaction n’est pour autant pas pour les joueurs et supporteurs.

Après le match qui était censé leur donner la qualification pour les huitièmes de finales, le capitaine de l’équipe, Mikel Obi, a tweeté à ses fans que « Nous avons résisté jusqu’à la fin et nous sommes tous blessés avec vous. Votre soutien nous a réconforté tout au long de la Coupe du monde et nous ne pouvons pas vous remercier assez ».

Rapporté par les confrères de l’AFP, John Mikel Obi déclare: «On a fait ce que l’on a pu. On a poussé en seconde période. (A propos d’une éventuelle retraite internationale) J’espère que je vais rester dans cette équipe. J’aime ces gars, fantastiques, drôles. Je crois que depuis que le coach est là, on a tous passé des bons moments. Ce groupe écoute et veut progresser. (…) Je veux prendre les années comme elles viennent. On verra. (A propos du penalty non sifflé) C’était un penalty très clair. Peut-être que l’arbitre a donné le premier penalty et ne voulait pas en donner un deuxième. Il n’y a pas moyen qu’il ne donne pas penalty. Je ne comprends pas. On lui demande si le ballon touche la main, il dit oui. On lui demande pourquoi il ne donne pas penalty, il dit qu’il ne sait pas.» 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »