Monnaie unique: « Eco », quand la Cedeao inspire la Ceeac !

Partagez ceci :

« Eco », la monnaie unique pour l’Afrique de l’Ouest, ce projet phare du moment, inspirerait la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (Ceeac). A la fin d’une réunion extraordinaire de l’Union des patronats d’Afrique centrale (Unipace), qui s’est déroulée au Cameroun, il a été décidé des investigations et préconisations auprès des autorités de la Ceeac.

L’Union des Patronats d’Afrique Centrale (Unipace) a donné mandat à son président Célestin Tawamba de se charger de cette tâche.

Pour les patronats de la Cemac, il s’agit d’entrevoir une dynamique régionale étendue à la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (Ceeac).

Ainsi, une monnaie unique comme le cas de l’Eco dans l’espace Cedeao, contribuerait mieux à une intégration économique réussie.

A cette réunion extraordinaire, rapporte Cameroon-info.net, les six patronats de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) qui comprend le Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale, ont discuté du niveau des changes suite à la crise des devises qui secoue la sous-région.

Ces derniers ont clôturé la réunion en faisant plusieurs recommandations aux acteurs du secteur et à la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac).

Toutefois, il faut souligner que l’effectivité de la monnaie « Eco » en Afrique de l’ouest pose encore polémique et l’année 2020 marquant son entrée en circulation, reste incertaine.

La Cemac regroupe l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la République centrafricaine, la République du Congo, la République démocratique du Congo, le Gabon, la Guinée Équatoriale, le Rwanda, Sao Tomé-et-Principe et le Tchad.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *