Accueil / A la Une / Niger : la maison du correspond de RFI Moussa Kaka incendiée

Niger : la maison du correspond de RFI Moussa Kaka incendiée

Partagez ceci :

Le Niger est-il en passe de devenir un mauvais exemple en rejoignant les pays habitués aux crises post-électoraux ? Le journaliste Moussa Kaka, correspondant de RFI a vu sa maison incendiée et saccagée. Le journal français ayant appris l’information n’a pas hésité à condamner cet acte répréhensible. Ce jeudi 25 février, un communiqué a été publié sur le site du média en ce sens.

« Au Niger, à Niamey, on apprend l’attaque et l’incendie, ce matin, de plusieurs domiciles, dont celui de notre correspondant Moussa Kaka. Heureusement, Moussa Kaka et toute sa famille sont indemnes. RFI constate que cette attaque survient quatre jours après le second tour de l’élection présidentielle et que Moussa Kaka a été visé en tant que journaliste. Il s’agit d’une très grave atteinte à la liberté de la presse. RFI apporte tout son soutien à son correspondant, condamne cet acte liberticide et continuera de défendre la liberté d’informer », lit-on.

A noter que ce n’est pas la première fois que le journaliste Moussa Kaka a des ennuis dans son pays.

On se rappelle qu’il a même fait une année en prison. Comme l’indiquent les archives de RFI Moussa Kaka, a été remis en liberté provisoire après un an et 17 jours de détention.

Il avait été arrêté le 20 septembre 2007, puis inculpé de « complicité d’atteinte à l’autorité de l’Etat » pour des liens présumés avec les rebelles touareg.

La Maison Du Correspond De Rfi Au Niger, Moussa Kaka Est Incendiée (Photos)
La Maison Du Correspond De Rfi Au Niger, Moussa Kaka Est Incendiée (Photos)





Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »