Home / A la Une / Niger : la société civile dénonce une pandémie « prétexte »

Niger : la société civile dénonce une pandémie « prétexte »

Partagez ceci :

En réaction à un décret prolongeant l’état d’urgence sanitaire au Niger, la société civile est montée au créneau pour dénoncer une pandémie « prétexte » et le maintien des restrictions aux rassemblements alors que le Niger n’est pas en difficulté par rapport à la Covid-19.

Le ministre de la Santé, Dr Illiassou Idi Mainassara, justifie cette décision par la volonté de maintenir la pandémie sous contrôle. Il est vrai qu’avec 17 hospitalisations, le Niger ne traverse pas le pire moment de la pandémie.

Les écoles et les frontières restent cependant ouvertes. La vie au quotidien n’est rythmée que par les restrictions aux rassemblements avec distanciation physique obligatoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »