Nigeria: Achenyo Idachaba, la reine des jacinthes d’eau

Le recyclage et la transformation font partie du lot des entrepreneurs notamment africains. Au Nigeria, Achenyo Idachaba, s’attaque aux jacinthes d’eau. Le jeune entrepreneur transforme des jacinthes d’eau en produits artisanaux écologiques.


Considéré comme véritable casse-tête chez certains notamment pour les pêcheurs qui estiment que la plante est une menace pour leurs moyens de subsistance car étouffante pour les poissons, la jeune femme semble trouvé la solution idoine à travers son projet. Les jacinthes d’eau seraient plus tôt une poule aux œufs d’or, une opportunité d’affaires en plein essor.


« Comment ce voyage de transformation a commencé ? C‘était après un déplacement effectué à Lagos, au Nigeria, où je suis basée. J’ai vu ce tapis de foliage dense constitué de jacinthes d’eau et qui avait obstrué tous ces bateaux de pêche.

Bien sûr, cela a attiré mon attention et la raison pour laquelle elle a retenu mon attention était que normalement les bateaux de pêche devraient être sur les eaux avec les pêcheurs exerçant leur métier, de sorte que j’ai pensé qu’il était potentiellement bénéfique d’utiliser cette mauvaise herbe de façon obstructive », raconte Achenyo Idachaba comme rapporté par africanews.


Depuis 2011 l’entreprise Mitimeth, propose divers articles allant des tissus en coton mélangé, des chaussures, des sacs et de nombreux autres produits ornementaux.

Achenyo Idachaba, l’entrepreneure de 46 ans se serait d’après notre source associée à des créateurs de mode pour la conception de vêtements avec les jacinthes d’eaux pour beaucoup plus de diversité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *