Home / A la Une / Nigeria: en rogne contre Buhari, le président du Sénat « menace » le fauteuil présidentiel

Nigeria: en rogne contre Buhari, le président du Sénat « menace » le fauteuil présidentiel

Partagez ceci :

Troisième homme le plus important du Nigeria, le président du Sénat nigérian Bukola Saraki a fait part jeudi 30 août de son intention de briguer la magistrature suprême. Ce dernier se présente à l’élection présidentielle prévue pour février 2019 sous la bannière du Parti démocratique du peuple (PDP).

Entretenant un flou sur sa candidature, l’ancien gouverneur de l’Etat de Kwara est finalement sorti de sa réserve jeudi, à l’approche des primaires des partis.

A noter que Bukola Saraki a été ces quatre dernières années au cœur d’une guerre avec le chef de l’Etat Muhammadu Buhari, qui accuse le Sénat de bloquer de nombreux textes de loi, renseigne RFI.

Sur un tout autre registre, le président du Sénat est accusé d’avoir menti sur sa déclaration de patrimoine ou d’avoir payé des gangs pour braquer une banque. Des ennuis judiciaires qui l’ont amenés probablement à claquer la porte du parti présidentiel APC en juillet dernier pour rejoindre les rangs du PDP.

Bukola Saraki est décrit comme un politique aguerri et redoutable. Pour être le candidat du parti, il devra toutefois faire face à d’autres poids lours lors des primaires dont Rabiu Kwankwaso, l’ancien gouverneur de l’Etat de Kano et l’ancien vice-président Atiku Abubakar.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »