Home / A la Une / Nigéria : les taxi-motos interdits de circulation à Lagos

Nigéria : les taxi-motos interdits de circulation à Lagos

Partagez ceci :

A partir du 1er février prochain, aucun taxi-moto ne circulera plus dans l’Etat de Lagos. C’est une mesure de sécurité prise par les autorités locales pour protéger les usagers de la route et réduire le nombre d’accidents.

L’interdiction aux « kéké » (engins à deux roues) et « okada » (tricycles à moteur) de circuler, est la solution trouvée par l’Etat de Lagos pour réduire le nombre de victimes d’accident de la route. Ces engins précités sont pour la plupart, les causes d’accident selon le gouvernement.

Pour le commissaire à l’information de l’État de Lagos, Gbenga Omotoso, ces conducteurs sont responsables de 10 000 accidents ayant coûté la vie à plus de 600 personnes.

« Le manque de respect du code de la route par les chauffeurs d’okada et de kéké a entraîné des pertes de vies inutiles », a-t-il expliqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »