Home / Pays / Afrique de l’Est / Ouganda: Bobi Wine échappe de justesse à la police

Ouganda: Bobi Wine échappe de justesse à la police

Partagez ceci :

Bobi Wine, l’artiste ougandais échappe de justesse à la police suite à un raid dans l’hôtel où il logeait avant un concert, affirme son avocat comme rapporté par Jeune Afrique. 

En effet, d’après nos confrères, l’artiste devait se produire samedi soir à Jinja, à 80 km à l’est de la capitale Kampala, quand la police a lancé une descente dans son hôtel.

Une descente musclée qui l’aurait « contraint de prendre la fuite et de se cacher, tandis que plusieurs de ses proches étaient détenus et battus »,rapporte Robert Amsterdam, son avocat, en qualifiant ce raid de violation des droits de l’homme de son client.

Sur son compte twitter, Bobi Wine relate les faits: « La police a fait une descente à l’hôtel de la ville où nous nous reposions avant le spectacle de ce soir et a arrêté bon nombre des membres de notre équipe. Au moment où nous parlons, la police encercle tout le quartier à ma recherche ».

Robert Kyagulanyi Ssentamu, connu sous le nom de scène Bobi Wine, est un politicien ougandais, homme d’affaires, entrepreneur, philanthrope, musicien et acteur. Une personnalité importante dans l’opposition ougandaise, hostile au président Yoweri Museveni.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »