Home / A la Une / Ouganda: l’opposant Bobi Wine à nouveau derrière les barreaux

Ouganda: l’opposant Bobi Wine à nouveau derrière les barreaux

Partagez ceci :

Le député, artiste et opposant ougandais Bobi Wine se retrouve une fois de plus en prison. Robert Kyagulanyi Ssentamu,alias Bobi Wine, a été interpellé et placé en détention par la police alors qu’ il se rendait dans les locaux de la direction des enquêtes criminelles, rapporte Koaci.

L’arrestation intervient juste quelques jours après que l’assignation à résidence de l’artiste suite à un concert interdit a été levée.

Les motifs de cette énième arrestation de l’opposant n’ont pas été clairement signifiés par la police ougandaise qui toutefois, promet de donner des précisions ultérieurement.

Des propos tenus de son avocat, le député serait inculpé avec quatre membres de son entourage, pour une manifestation non déclarée en 2018.

« L’Etat affirme que mes clients ont organisé une manifestation en juillet 2018 pour dénoncer une taxe contre les médias sociaux sans en avoir notifié la police mais aussi d’avoir refusé de coopérer avec la police pour s’assurer que les manifestants soient non armés et pacifiques accusés », a expliqué son avocat Asuman Basalirwa d’après notre source.

Il faut souligner que l’opposant a toujours été dans le collimateur du président Museveni qui le considère comme un véritable obstacle vu sa côte de popularité auprès de la jeunesse ougandaise.

Politicien ougandais, homme d’affaires, entrepreneur, philanthrope, musicien et acteur, Bobi Wine a de quoi impacter son entourage.

Il entend d’ailleurs renverser le président Yoweri Museveni au prochain scrutin présidentiel, même si ce dernier n’est pas prêt de lâcher le cocon présidentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »