Umalis Group
Home / Affaires / Penda Mbaye, la Sénégalaise qui a inventé le plat de « Tchep »

Penda Mbaye, la Sénégalaise qui a inventé le plat de « Tchep »

Partagez ceci :

Si vous ne l’avez pas encore mangé, vous avez forcément entendu parler de lui. Le Tchep est un met très prisé et consommé dans la sous-région ouest africaine. Originaire du Sénégal, ce plat est une vraie identité de la culture du pays de Macky Sall et il le revendique valablement.

«Tiep Bou Dieun», en Wolof, signifie Le Riz au Poisson. «Tiep» (Riz), «Dieun» (Poisson). Si beaucoup consomme ce plat, la plupart ne connaissent pas son histoire.

En effet, ce met prisé, très consommé en Afrique Subsaharienne a été inventé vers 1830 à St Louis, ex capitale de l’AOF (Afrique Occidentale Française).

Les origines de ce plat sont associées à Penda Mbaye. Elle est la première Dame à avoir inventé pour la première fois un plat de Tchep.

Cette grande cuisinière de la culture Sénégalaise reste dans les mémoires pour sa contribution dans le rayonnement de son pays. Car depuis, son apport reste considérable au Sénégal et en dehors.

« Cette dame très appréciée à l’époque pour ses qualités culinaires, avait été convié en son temps par le gouverneur Français en place à St Louis, pour confectionner un délicieux plat lors d’une cérémonie, pour les invités du gouverneur (les colons blancs). Le Tchep Penda Mbaye, qui avait été déjà très affectionné à l’époque coloniale, est parti avec beaucoup de vitesse à travers l’Afrique », a témoigné Cheick Ibrahima qui dirige l’organisation Festi Tchep 2019.

La première édition du Festival du Tchep d’Abidjan démarre ce vendredi 3 mai et va durer trois jours.

Jusqu’au 5 mai 2019, Abidjan la capitale ivoirienne va être invitée à consommer ce plat populaire au Sénégal.

Car pour les organisateurs, un double objectif se cache derrière l’initiative. Il s’agit de la promotion de la culture Sénégalaise et le raffermissement des liens entre les peuples.

Ainsi ce vendredi, va se tenir la grande soirée de l’intégration, avec le Burkina Faso comme pays invité.

Le samedi et dimanche, le Palais des sports de Treichville va abriter diverses activités.

Tout ceci s’articule autour d’un village gastronomique : démonstration de la conception du Tchep, lutte Sénégalaise, Danse Sabar, animation fanfare et prestations artistiques. 

Une vraie occasion également de pérenniser l’invention formidable de Penda Mbaye.

 Qui était Penda Mbaye ?

Selon les médias locaux, Penda Mbaye était une cuisinière originaire du Walo, l’actuel département de Dagana. Elle gagnait sa vie en faisant la cuisine lors des cérémonies familiales. Un jour, elle a eu l’idée de modifier la façon de cuisiner le riz au poisson ; elle ajouta à sa préparation de la tomate cerise malaxée pour refaire sortir le goût et la couleur de son thiébou dieune devenu royal

Son astuce commence ainsi à se répandre dans la ville et toutes les femmes adoptèrent cette modification puisque le résultat enchante toutes les grandes maisons de Saint-Louis.

Ainsi, la dame Penda Mbaye acquiert une notoriété grandissante et depuis lors le plat national sénégalais connaît une nouvelle version qui se popularise depuis cette époque.

De nos jours, le « thiébou dieune penda mbaye » est agrémenté d’une sauce avec de petites boulettes de poisson appelé « diaga »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »