Home / A la Une / Peut-on perdre le salut ?

Peut-on perdre le salut ?

Partagez ceci :

Peut-on perdre le Salut ? C’est une question que beaucoup de chrétiens se posent. Si chaque pasteur, chaque leader religieux, chaque chrétien a sa propre réponse à cette question, qu’est-ce que la Bible dit sur le sujet ?

“L’une des vieilles ruses du diable est de nous faire croire que Dieu se retournera contre nous et nous enlèvera notre salut si nous commettons un autre péché”, a déclaré l’évangéliste américain Billy Graham dans son courrier des lecteurs du 3 août 2017.

Le fondateur de l’association évangélique Billy Graham ajoute que “lorsqu’il est mort sur la croix, Jésus-Christ est devenu le sacrifice final et achevé pour tous nos péchés, sans aucune exception”.

Cette position du pasteur Billy Graham trouve sa justification dans Ephésiens 1:7 « en lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés ».

En effet, sur la croix, tous nos péchés ont été transférés à Jésus qui s’est chargé de nos fautes et de notre condamnation, ainsi que l’apôtre Paul l’explique dans son épître aux Colossiens, chapitre 2, aux versets 12 et 14: ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l’a ressuscité des morts (…) il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix”. En d’autres termes, il n’y a plus de condamnation pour ceux qui sont en Jésus.

Cependant, la bible nous enseigne dans Hébreux 10: 26 que “…si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, mais une attente terrible du jugement et l’ardeur d’un feu qui dévorera les rebelles”. Un passage qui fait peur mais qui en réalité invite le croyant à ne pas abuser de la grâce infinie de Dieu en vivant dans le péché.

La bible dit que nous sommes sauvés par la foi. “Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu” (Ephésiens 2: 8). Cette grâce qui a été donnée au croyant, c’est-à-dire son salut, doit être suivie d’une vie de sainteté. Car celui qui vit dans la sainteté a le fils de Dieu et “celui qui a le fils a la vie” (1 Jean 5: 12).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »