Accueil / A la Une / « Portefeuille magique », le phénomène qui emballe la jeunesse ivoirienne

« Portefeuille magique », le phénomène qui emballe la jeunesse ivoirienne

Partagez ceci :

Le gain facile, l’apanage de certains jeunes Africains, gagne du terrain sur le continent africain. Ainsi après le phénomène de « gayman » qui a secoué le Togo et le Bénin, le « Bédou (ou portefeuille) magique », s’approprie Abidjan, la capitale ivoirienne.

D’après nos confrères d’Abidjanshow.com, partant d’une enquête exclusive, les jeunes adeptes de cette pratique mystique, courent les rues d’Abidjan.

Le principe du portefeuille magique est tout simple. Il consiste à réciter des incantations dans le but d’obtenir un portefeuille qui produit régulièrement voir quotidiennement de grosses sommes d’argent.

« Je ne supportais pas de toujours chercher à avoir le minimum pour survivre. Moi ce que je voulais, c’était de vivre, faire la fête, dépenser, sortir avec toutes les filles que je veux et me faire respecter. J’ai donc pris contact avec un marabout qui m’a fait découvrir le bédou magique. Grâce au bédou magique, je perçois environ 50 000 FCFA chaque jour », révéla Cédric, un jeune homme joint par notre source.

De la même source, l’on apprend que les pratiques sont diverses. C’est le cas de la méthode du ‘caméléon’.

« Quand tu te rends chez le marabout, il te demande d’acheter un portefeuille et de te procurer, par la même occasion, un caméléon. Ensuite, tu te retires dans un endroit isolé pour passer à l’acte. Le billet que tu souhaites avoir dans ton portefeuille (500F, 1000F, 2000F, 5.000F ou 10.000F), tu dois le placer juste à côté du caméléon. Quand l’animal prend la couleur de ce billet, tu le tues, tu retires la peau, tu la fais sécher, et tu l’emportes chez le marabout. Lui, va te piquer l’orteil à l’aide d’un objet pointu pour recueillir un peu de ton sang qu’il va utiliser pour ses incantations. Tu lui dévoiles ensuite la somme que tu souhaites voir apparaître quotidiennement dans le portefeuille et c’est fait », témoigne un autre adepte de ces pratiques.

Nombreux sont ceux là qui laissent leur vie à force d’être anémiés puisqu’ils ont été sucés par le caméléon. La cupidité, le manque d’effort conduit très souvent à la perte. Une image que les jeunes doivent garder à l’esprit.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »