Home / A la Une / Présidentielle 2020 : la diaspora togolaise en Allemagne fait sa lecture

Présidentielle 2020 : la diaspora togolaise en Allemagne fait sa lecture

Partagez ceci :

Ils sont d’origine togolaise, mais résident au sein de la diaspora allemande. Dans une note rendue publique ce jour, la DTA a dressé son analyse de l’évolution de la situation soci-politique du pays, à quelques mois de la présidentielle de 2020.

Lecture !

Une effervescence s’empare de la classe politique togolaise à l’approche des élections présidentielles. Si un tel bouillonnement est compréhensible dans un processus normal de renouvèlement des institutions républicaines, il cause problème dans un Togo qui ploie sous une dictature dynastique vieille de 53 ans ; il dénature les revendications fondamentales de la contestation du 19 aout compris comme un nouveau départ, un moment de relance dans la lutte pour un changement profond du pays. Une telle situation ne saurait laisser indifférent la Diaspora Togolaise en Allemagne ( DTA).

La DTA, après analyse de la situation politique actuelle, prend acte de la volonté́ de certains partis politiques et certains éléments de la société́ civile de ne pas prendre part aux prochaines élections présidentielles. A contrario d’autres entités ont clairement affiché leur intention d’y participer. La DTA observe que ces positionnements antagonistes sont de nature à assoir une incompréhension au sein de l’électorat acquis à l’opposition. Ils divisent la classe politique et l’opinion nationale dans son entièreté.
.
Née de la volonté des Togolais et Togolaises vivant en Allemagne de défendre ensemble leurs intérêts communs et à accompagner le changement politique dans notre pays, La DTA constate que les revendications qui concernent la diaspora elle-même ont été dévoyées par une loi dont certaines dispositions empêchent de facto la majorité des citoyens et citoyennes de la diaspora de jouir de ce droit de vote pour lequel ces hommes et ces femmes se sont tant battus.

Il ressort donc que le régime n‘a pu satisfaire aucune des revendications fondamentales dans l‘esprit du 19 Aout par son refus d‘appliquer la feuille de route recommandée par la CEDEAO . De fait, les dernières élections législatives puis locales ont été organisées sans réformes avec des irrégularités devenues récurrentes.

La DTA constate avec tristesse, la volonté du régime cinquantenaire de se pérenniser au pouvoir ; volonté qui se manifeste par le refus de déverrouiller les institutions pouvant contribuer à l’instauration d’une véritable démocratie.


Les dernières modifications des lois sur la décentralisation qui ont dépouillé les élus locaux de leurs prérogatives du départ, celles relatives à la loi Bodjona dénoncée tout récemment par l‘ONU, les modifications unilatérales de certains articles importants de notre lois fondamentales, votées à plus de 98% par le peuple en 1992, modification faites par l’assemblée monocolore du 20 Décembre 2018 , en vue de renforcer le régime cinquantenaire ; viennent attestées cette volonté d‘empêcher une quelconque possibilité d‘offrir au peuple une alternative politique démocratique réelle.

Par conséquent la DTA fidèle à sa volonté d‘œuvrer à la défense des droits de tous les citoyens et citoyennes de la diaspora, d‘œuvrer surtout pour un changement démocratique total du TOGO ne peut comprendre la tentation d’un quatrième mandat.

La DTA exhorte toute la classe politique togolaise et tous les citoyens et citoyennes à taire leur divergences pour se lever comme un seul bloc pour mettre fin au système du RPT/UNIR et à son incarnation représentée par la dynastie des Gnassingbe.

La DTA se tient à la disposition de toutes les forces démocratiques patriotiques pour apporter sa contribution au changement démocratique conformément aux aspirations du peuple.

La DTA appelle toutes les togolaises et tous les togolais à se tenir prêts pour des actions futures.

Le présidium.
Fait à Wuppertal le 11.11.2019

Le présidium
Mr. Bassirou AYEVA, Mr. Comi AMOUZOUVI et Mr. Djibril
Traduction »