Home / A la Une / Présidentielle au Bénin : Talon ne doit pas ‘choisir’ ses adversaires

Présidentielle au Bénin : Talon ne doit pas ‘choisir’ ses adversaires

Partagez ceci :

Le Bénin s’apprête à organiser son élection présidentielle le 11 avril prochain. Mais pour les opposants, il est impossible d’avoir une élection démocratique dans les conditions actuelles.

« Les réformes ont désactivé le système politique béninois », déplore Joël Aïvo.

La preuve, selon lui : « On est à moins d’un mois du dépôt des candidatures, et il n’y a aucun candidat officiellement déclaré ». 

« Ce n’est pas à Patrice Talon de choisir ses adversaires », dit, de son côté, Donklam Abalo, porte-parole de l’USL.

Le parti de l’homme d’affaires en exil Sébastien Ajavon, qui ne peut se présenter dans les conditions actuelles, et qui continue d’exiger le respect des arrêts de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples, et le retour à la constitution de 1990.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »