Home / Pays / Afrique de l’Ouest / Présidentielle en Côte d’Ivoire : Guillaume Soro investi par par le GPS

Présidentielle en Côte d’Ivoire : Guillaume Soro investi par par le GPS

Partagez ceci :

Ancien chef rebelle, ex-Premier ministre et ex-président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, 48 ans, a été officiellement investi dimanche, candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2020 par son mouvement, Générations et peuples solidaires (GPS). La convention d’investiture a eu lieu Abidjan en son absence. L’information est rapportée par RFI.

A rappeler que Guillaume Soro vit en France depuis qu’un mandat d’arrêt a été émis à son encontre en décembre 2019 par la justice ivoirienne.

Il a également été condamné à 20 ans de prison in absentia en avril dernier pour « recel de détournement de deniers publics », une décision judiciaire que ses partisans jugent infondée et politiquement motivée. 

Par ailleurs radié des listes électorales, le dossier du candidat Soro pourrait être invalidé par le Conseil Constitutionnel, ce à quoi les militants ne veulent pas croire.

« Si la candidature de Guillaume Soro est invalidée en Côte d’Ivoire, c’est clair qu’il y aura un soulèvement populaire. Mais je vous garantis que cela ne va pas dépasser une semaine, parce que Ouattara s’en ira », estime un sympathisant, comme rapporté par RFI.

Toujours au micro de la radio mondiale, un autre assure : « Sa candidature ne sera pas invalidée, il est bel et bien candidat. Si sa candidature est invalidée, il n’y aura pas d’élection en Côte d’Ivoire. »

« Notre candidat est bel et bien éligible », a martelé Minata Zié, coordinatrice du mouvement GPS, tandis que d’autres cadres pro-Soro ont lancé des appels à la Cédéao et à la France pour « ne pas laisser apparaître une seconde crise électorale ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »