Umalis Group
Home / A la Une / Présidentielle en Guinée : la campagne débute timidement

Présidentielle en Guinée : la campagne débute timidement

Partagez ceci :

La campagne électorale en vue de la présidentielle du 18 octobre prochain en Guinée a officiellement démarré vendredi. Mais de manière plutôt timide, renseigne RFI. Pour l’heure, seuls les posters géants du président sortant Alpha Condé, restent visibles dans la capitale. En d’autres termes, le RPG, le parti au pouvoir, a déjà une longueur d’avance sur l’opposition.

Mis à part quelques véhicules sonorisés, notre la radio mondiale, quelques rassemblements et ces grandes affiches qui montrent le chef de l’État bras ouvert devant un arc en ciel, il y a peu de signes du début de campagne.

Ces dernières semaines, les « mouvements de soutien » à la candidature du président de la République se sont multipliés, la plupart « parrainés » par des ministres ou des haut fonctionnaires.

Ces mouvements sont vivement critiqués par l’opposition qui dénonce notamment le non-respect des mesures d’urgence sanitaire, qui interdit les rassemblements.

Le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana, qui est également le directeur de campagne du RPG, a donné vendredi matin les grandes lignes d’une campagne « différente » en raison de l’épidémie de coronavirus.

L’accent doit être mis sur le porte à porte même si des meetings sont annoncés dès ce vendredi soir en Haute-Guinée et en Guinée forestière.

Au niveau de l’UFDG, principal parti d’opposition, dont le candidat Cellou Dalein Diallo est encore en déplacement à l’étranger, c’est

La campagne ne démarre que lundi pour eux. Même retard du côté du Pades, le parti d’Ousmane Kaba, où l’on prévoit tout de même un meeting samedi matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »