Home / Pays / Afrique Centrale / Présidentielle en RDC: après Katumbi, Jean-Pierre Bemba poussé vers la sortie

Présidentielle en RDC: après Katumbi, Jean-Pierre Bemba poussé vers la sortie

Partagez ceci :

La tension reste vive en RD Congo depuis l’annonce faite par la commission électorale. Sur les 25 candidatures au scrutin du 23 décembre prochain, 6 sont exclus. Parmi elles, on compte celle de l’ancien vice président Jean-Pierre Bemba, le poids lourd de l’opposition, celui qui, d’après plusieurs personnes pourrait être l’adversaire de taille face au parti au pouvoir.

La commission électorale nationale et indépendante (Céni) évoque la raison de sa condamnation par la Cour pénale internationale dans une affaire annexe de subornation de témoins, pour justifier ce rejet. Les opposants dénoncent l’acharnement du pouvoir et l’instrumentalisation totale de la Ceni par Joseph Kabila.

Adolphe Muzito, un autre candidat recalé, affirme d’après RFI, que les animateurs de la Céni sont tout simplement engagés dans « la stratégie du pouvoir pour éliminer tous les candidats qui les gênent ». D’après lui, le régime a commencé « par empêcher Katumbi d’entrer » et, s’ils ont laissé Jean-Pierre Bemba rentrer en RDC en donnant « l’impression d’être généreux », c’était pour « l’éliminer par la suite ».

L’opposition exige par ailleurs « que monsieur Kabila et sa famille politique libèrent le processus électoral, en arrêtant de donner des injonctions à la commission électorale », lit-on dans ce communiqué signé par M. Bemba, l’opposant en exil Moïse Katumbi et Félix Tshisekedi, rapporte l’AFP.

Le Mouvement de libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba s’est réuni dès le 25 août dernier et a désigné une équipe de juristes, chargée de préparer une requête en annulation de la décision de la Ceni, que le parti doit déposer devant la Cour constitutionnelle au plus tard mardi matin. Si le MLC n’obtient pas gain de cause, l’opposition devrait aller aux élections sans ses grands atouts entre autres Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi.

Check Also

Le Bénin et le Niger appellent à la réouverture ‘immédiate’ des frontières nigérianes

Le comité ministériel tripartite sur la lutte contre la contrebande a tenu le jeudi 14 …

Traduction »