Home / A la Une / Quelle place pour l’Afrique dans l’administration Biden ?

Quelle place pour l’Afrique dans l’administration Biden ?

Partagez ceci :

Alors que l’ancien locataire de la Maison Blanche Donald Trump, s’était particulièrement désintéressé du continent, quelle politique adoptera le nouveau président américain Joe Biden, vis-à-vis de l’Afrique ?

L’élection de Joe Biden à la présidence des États-Unis avait suscité des réactions majoritairement positives en Afrique. 

Mais à quels changements concrets faut-il s’attendre dans la politique américaine ?

Une chose reste certaine. Contrairement à l’unilatéraliste Donald Trump qui délégua les séjours africains à son épouse peu politisée, Joe Biden tient à s’adresser à l’Afrique, notamment aux interlocuteurs qui ont un point commun avec lui, celui d’être président ou celui de résider aux États-Unis.

Pour l’instant, même si le propos reste général, de grandes lignes sont en train de se dessiner. 

Visas, sécurité, développement… La politique africaine du nouveau président américain se lit tout autant dans les déclarations d’intention que dans le casting de la nouvelle administration.

Un document de campagne souligna l’importance accordée à la communauté africaine installée aux États-Unis.

Cette dernière pourrait être un vecteur, voire un ressort, d’une politique africaine inscrite, comme tant d’autres aspects, dans la logique d’un « troisième mandat Obama », notamment via le programme  Young African Leaders Initiative (Yali).

Pour le reste, comme toute autre administration de tout autre État, celle-ci gérera les urgences et les impondérables que dictera elle-même l’actualité africaine.

Et ceci conformément à la réactivation des liens diplomatiques avec des institutions comme l’Union africaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »