Accueil / A la Une / Racisme dans le foot : en larmes, Samuel Umtiti reçoit des soutiens

Racisme dans le foot : en larmes, Samuel Umtiti reçoit des soutiens

Partagez ceci :

Sale quart d’heure pour Samuel Umtiti et Lameck Banda à l’occasion du match de Serie A entre Lecce et la Lazio Rome. Le défenseur champion du monde 2018 et l’attaquant zambien de Lecce ont été la cible de cris racistes de la part des supporters de la Lazio Rome, bien connus pour leurs dérapages à répétition dans les stades italiens. Face à la situation, le président de la FIFA Gianni Infantino témoigne de sa solidarité à l’égard de ces deux footballeurs.

L’arbitre avait été contraint de stopper la rencontre quelques instants en seconde période en raison de cris racistes « venus du secteur visiteur occupé par des supporters de la Lazio », selon la presse italienne.

Umtiti avait quitté le terrain en larmes à la fin du match, ovationné par le public de Lecce.

Une vague de réactions

Prêté par Barcelone, Samuel Umtiti n’a pu dissimuler son amertume. À la fin du match, il a même fondu en larmes avant de recevoir le soutien du président de Lecce qui l’a réconforté en le prenant dans ses bras.

« Lorsque l’arbitre a arrêté le match, attendant que le speaker réclame la fin des chants racistes, Umtiti a demandé à ce qu’il reprenne, car il voulait répondre aux insultes reçues sur le terrain. Il a réagi comme un vrai champion », a commenté le dirigeant Saverio Sticchi Damiani.

Même son de cloche du côté de la FFF qui a soutenu l’ancien défenseur de l’OL :

« Tout notre soutien à Samuel Umtiti et son coéquipier Lameck Banda, victimes d’insupportables chants racistes lors de leur dernier match avec Lecce face à la Lazio Rome. On est avec toi Sam. »

Avec Afrik-Plus




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »