Accueil / Projets / RD Congo : la moto-ambulance qui sauve des vies à Mosango

RD Congo : la moto-ambulance qui sauve des vies à Mosango

Partagez ceci :

ambulance

L’image en dit long et c’est  celle de l’ambulance, mieux encore un prototype de moto-ambulance, dans la zone de santé de Mosango, dans la province de Bandundu en République Démocratique de Congo (RDC).

C’est cet engin (une moto derrière laquelle s’accroche une remorque avec matelas adapté) qui sert de moyen d’évacuation du centre de santé de la zone à l’hôpital alors qu’il faut au minimum 140 km à pieds ou à vélo.

L’initiative qui vient pallier à l’accès difficile de cette localité de 115 000 habitants aux soins de santé notamment en cas d’urgence, est de l’Ong médicale MEMISA, spécialisée dans le domaine des soins de santé primaires.

Cette localité est l’une d’autres localités coupées du monde, reliées par des routes plus qu’en piteux état, non desservies par un transport en commun et dépourvues de réseau GSM, pour ne citer que ceux-là.

« J’ai déjà perdu un enfant en faisant la route vers l’hôpital. Fatiguée d’une marche de 30 km, lorsque je suis arrivée à l’hôpital, mon enfant était déjà mort. L’infirmier m’a averti que l’accouchement serait difficile. Cette fois, j’ai refusé de marcher, j’ai demandé la moto-ambulance », raconte Gode, une jeune femme de 28 ans.

Les responsables de l’ONG Memisa rassurent que « le transfert des malades vers l’hôpital est alors beaucoup moins risqué et plus rapide ».

Mais, il va falloir une contribution de la part des populations.

En effet, un système de caisse communautaire a été instauré au centre de santé de la zone ou l’hôpital central. Cette caisse permettra de rassembler de quoi payer le chauffeur, le carburant et l’entretien de la moto.

Ainsi, 350 francs congolais (environ 0,30 €) de frais supplémentaires doivent être payés par tout patient consulté. Et le coût du transfert d’un patient avec la moto-ambulance est de 1 000 francs congolais (0,89 €).

Comme on le dit si bien, la santé n’a pas de prix.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »