BizME.fr Freelances, plus forts ensemble.
Accueil / A la Une / RDC : dernière minute, le chef de la tentative de coup d’Etat tué

RDC : dernière minute, le chef de la tentative de coup d’Etat tué

Partagez ceci :

Fin de parcours pour Christian Malanga. L’armée congolaise affirme avoir tué le chef de la tentative de coup d’état, déjouée dimanche en République démocratique du Congo.

Le contingent national affirme également avoir arrêté une cinquantaine de personnes, dont trois citoyens américains.

Une fusillade a retenti vers 4 heures du matin dans la capitale Kinshasa alors que des hommes armés ont attaqué la présidence dans le centre-ville.

Le chef de l’opposition en exil aux Etats-Unis, Christian Malanga a été désigné comme étant à la tête de l’attaque du Palais de la Nation. Il aurait donc été neutralisé lors de l’assaut.

Ce dernier avait publié tôt dimanche sur un compte Facebook semblant lui appartenir, une vidéo en direct de l’intérieur du palais présidentiel.

Entouré d’hommes armés, il y menaçait le président congolais Félix Tshisekedi.

Christian Malanga Musumari, congolais issu de la diaspora âgé de 41 ans, était un ancien militaire de formation.

Ce dernier a longtemps vécu aux Etats-Unis avant de se présenter aux législatives de 2011 en RDC dans les rangs de l’opposition.

Il avait été interpellé avant les élections pour avoir été ouvertement anti-Kabila.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »