Accueil / Africa top success / RDC: Jean-Marc Kabund risque gros

RDC: Jean-Marc Kabund risque gros

Partagez ceci :

Jean-Marc Kabund, député national, risque d’avoir de gros ennuis au niveau de la justice. L’ancien Secrétaire général et président intérimaire de l’UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social), parti au pouvoir, pourrait perdre son siège de député à l’Assemblée nationale.

Auteur de propos « injurieux et outrageants » sur la personne du président Félix Tshisekedi, lors de son point presse du lundi 18 juillet 2022, à l’occasion duquel il avait annoncé la création de son parti politique (Alliance pour le changement), Jean-Marc Kabund vient d’être désavoué par le bureau de l’Assemblée nationale, l’institution dont il est membre. 

Dans un communiqué, l’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo a condamné les propos de Jean Marc Kabund à l’encontre des institutions, et a manifesté son désir d’introduire une mesure disciplinaire contre lui. 

Kabund n’a pas tardé à réagir. « C’est tout simplement l’expression de la peur et la panique de cette institution(…) l’Assemblée nationale est devenue une véritable caisse de résonance dans laquelle on assiste à des règlements de comptes« , a t-il déclaré sur RFI.

Pour cette institution législative du pays, une action disciplinaire est déjà initiée contre l’ancien premier vice-président de la chambre basse du parlement et ancien président ad intérim du parti politique Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »