Accueil / A la Une / RDC : le HCR ne pourra plus prendre en charge les millions de déplacés

RDC : le HCR ne pourra plus prendre en charge les millions de déplacés

Partagez ceci :

Faute de financements, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a déclaré, ce mercredi, qu’il n’était plus en mesure de « répondre à l’ensemble des besoins humanitaires croissants des réfugiés et des personnes déplacées internes » en République démocratique du Congo (RDC).

« Seulement 19% du montant de 225 millions de dollars prévu au budget en début d’année avaient été obtenus », indique un communiqué de l’agence onusienne basée à Genève en date du 30 juin 2022. Cette pénurie de fonds « affecte de façon significative la vie des personnes contraintes de fuir », regrette le HCR.

« Au rythme actuel, 82% des personnes déplacées internes ne recevront pas d’aide adaptée en matière d’hébergement. De ce fait, elles seront forcées de dormir dans des églises, des écoles et des stades, en plein-air, ou risqueront de devoir rentrer chez elles malgré le risque d’être prises pour cible par des groupes armés », a ajouté l’agence onusienne.

Par ailleurs, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) prévient que « sans soutien supplémentaire », elle sera contrainte de réduire les « allocations d’aide en espèces et les kits pour les moyens de subsistance dans les secteurs de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage ».

Etant l’une des opérations du HCR les plus sous-financées au monde, la République Démocratique du Congo compte plus de 5,6 millions de personnes déplacées internes.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »