Accueil / Politique / RDC: nouvelles séries d’attaques des M23 au Nord-Kivu, le gouvernement accuse le Rwanda
RDC M23,FRDC

RDC: nouvelles séries d’attaques des M23 au Nord-Kivu, le gouvernement accuse le Rwanda

Partagez ceci :

Deux positions de l’armée régulière de la RDC ont été attaquées lundi soir près de la frontière avec l’Ouganda et le Rwanda par des rebelles. Le gouvernement congolais accuse ouvertement le Rwanda de soutenir les rebelles.

C’est un modus operandi très récurrent. Lundi soir, le M23 a lancé une offensive contre des positions des FRDC dans la province du Nord-Kivu. S’en sont suivis tout au long de la journée, de violents combats entre les deux forces.

D’après un coordinateur de la société civile dans la ville voisine de Rutshuru, le siège administratif de la localité, les rebelles gagnent du terrain et sont aux portes d’un pont terrestre menant à Rutshuru. . « Si ces ennemis parviennent à déloger nos forces, le centre de Rutshuru tombera aux mains des assaillants », a déclaré mardi à la presse Jean Damascène Baziyaka.

Les autorités congolaises, suite à ces derniers événements, accusent les deux voisins de la RDC, notamment le Rwanda et l’Ouganda, de soutenir les rebelles avec des armes et assurent avoir mis la main sur plusieurs éléments de l’armée rwandaise.

Ces deux pays réfutent carrément ces accusations de l’État congolais. 6000 réfugiés ont traversé la frontière entre l’Ouganda et le Congo depuis lundi, selon le porte-parole de la Croix Rouge ougandaise.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »