Accueil / A la Une / RDC : un ancien ministre de la santé rejoint son prédécesseur en prison

RDC : un ancien ministre de la santé rejoint son prédécesseur en prison

Partagez ceci :

Eteni Longondo a passé sa première nuit à la prison centrale de Makala. L’ancien ministre de la santé est accusé depuis un an par l’Inspection générale des finances (IGF) d’avoir détourné des fonds alloués à la riposte contre le Covid-19 lorsqu’il était en fonction en 2020. Ce dernier a été placé sous mandat d’arrêt provisoire, vendredi 27 août 2021, au terme d’une audition au parquet général près la Cour de cassation à Kinshasa.

Sur RFI, comme dans des médias locaux, Eteni Longondo avait assuré en 2020 qu’aucune somme n’avait été détournée, même si le rapport de l’IGF avait conclu à un détournement sur fond de surfacturation des services et des soins aux malades.

En novembre, il avait restitué au trésor public quelque 721 900 dollars issus de « la prime trop perçue » par les agents de la riposte et « la différence sur la décontamination » du siège du Parlement, ainsi qu’un « double paiement effectué par la Banque centrale du Congo » par « mégarde ».

Eteni Longondo rejoint ainsi en prison son prédécesseur, Oly Ilunga, condamné en 2019 à cinq ans de prison pour détournement des fonds dans le cadre de la riposte à l’épidémie d’Ebola alors la plus meurtrière de l’histoire du Congo-Kinshasa.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »