Accueil / deux / RDC: WapiMED associe désormais le transfert d’argent aux soins de santé

RDC: WapiMED associe désormais le transfert d’argent aux soins de santé

Partagez ceci :

Les startups sont de véritables leviers de développement si elles sont bien encadrées et héritent d’un bon environnement. En République Démocratique du Congo (RDC), l’une de ces startups veut à tout prix réussir son pari de grand acteur de la santé. WapiMED est en train de monétiser sa plateforme, qui va désormais combiner soins de santé et paiements.

Lancé en 2016, WapiMED est un répertoire géolocalisé pour les fournisseurs de soins en Afrique. Il aide les utilisateurs à trouver et à accéder aux professionnels de la santé qui sont répertoriés. Mais au-delà de ce service, la startup développe aussi MEDpay. Un service qui est considéré par les promoteurs comme le «  Western Union ou MoneyGram pour les dépenses de santé en Afrique ».

Selon les explications de José Zefu Kimpalou, co-fondateur de WapiMED, le service que la startup propose combine les paiements en ligne, les services bancaires mobiles et les cartes de paiement. L’idée est de permettre un transfert de fonds simple entre les expéditeurs d’argent de la diaspora africaine et les prestataires de soins dans leurs pays d’origine.

« En utilisant MEDpay, l’expéditeur d’argent sait exactement comment l’argent sera utilisé pendant que les prestataires de soins reçoivent des patients pour lesquels les factures sont prépayées. C’est une expérience gagnant-gagnant », rassure José Zefu Kimpalou

Le WapiMED est inspiré de la plateforme américaine de réservation de rendez-vous Zocdoc. Kimpalou ne le cache pas. Pour lui, en adaptant ce service à ce domaine et aux réalités du pays, il apporte sa pierre dans l’amélioration du soutien qu’apporte la diaspora africaine aux membres de leurs familles en cas de besoin d’un traitement.

WapiMED qui est autofinancé est le fruit du programme d’entrepreneuriat Tony Elumelu (TEEP). La sélection à ce programme a donné accès à une subvention de 5 000$ US qui était nécessaire pour commencer. Au-delà de la RDC où il fonctionne uniquement, WapiMED a également des prestataires de soins enregistrés dans plusieurs autres pays, dont le Sénégal, la Côte d’Ivoire et le Cameroun.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »