Umalis Group
Home / A la Une / Restitution de biens culturels : bonne nouvelle pour le Sénégal et le Benin

Restitution de biens culturels : bonne nouvelle pour le Sénégal et le Benin

Partagez ceci :

Ce mardi 6 octobre, l’Assemblée nationale française s’est prononcée, sur la restitution avec transfert de propriété de biens culturels au Sénégal et au Bénin. A l’unanimité, le texte a été adopté avec 49 voix pour et aucune contre.

Le texte qui a été adopté à l’unanimité (49 voix pour et aucune contre) déroge exceptionnellement au principe d’inaliénabilité des collections françaises en redonnant la pleine propriété au Bénin et au Sénégal. Mais rien n’est fini, il reste l’examen au niveau du Sénat.

« Le transfert au Bénin porte sur 26 pièces du «Trésor de Béhanzin» provenant du pillage du palais d’Abomey en 1892. Elles sont aujourd’hui au musée du Quai Branly-Jacques Chirac à Paris. Le Sénégal doit récupérer un sabre et son fourreau attribués à El Hadj Omar Tall, grande figure militaire et religieuse ouest-africaine du XIXe siècle. Détenu par le Musée de l’Armée à Paris, ce sabre est exposé à Dakar dans le cadre d’un prêt de longue durée » indique Beninwebtv.

Un pas que voudrait faire la France pour marquer le renouveau dans ses relations avec les pays africains. Le Président français Emmanuel Macron avait promis une nouvelle dynamique dans ce sens et cette avancée au parlement reste à confirmer au Sénat.

En réaction, le président béninois Patrice Talon attend encore plus. “Voter une loi spécifique pour restituer vingt-six œuvres est un strict minimum. Ce que nous souhaitons, c’est une loi générale” permettant de négocier “une restitution globale sur la base d’un inventaire précis” a expliqué le président béninois à Jeune Afrique selon notre source.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »