Accueil / « RuNet », la Russie veut avoir son propre réseau Internet

« RuNet », la Russie veut avoir son propre réseau Internet

Partagez ceci :

La Russie aura désormais son propre réseau internet. Le 1er mai dernier, Vladimir Poutine le président Russe, a promulgué la loi pour créer un Internet « souverain ».

Il s’agit pour le président de mettre en place un réseau internet “sûr et durable” qui doit permettre d’isoler le réseau russe du reste du monde pour, officiellement, le protéger des attaques informatiques de puissances étrangères, notamment des États Unies.

En effet, le grand annuaire des adresses internet, géré par l’Icann, l’organisation qui fait office de gouvernement mondial de l’Internet, est le même pour tous, partout dans le monde.

Mais, d’après France24 Moscou dénonce ce système en place, qu’il accuse d’être sous influence de Washington.

“RuNet”, s’assurera ainsi de mettre en place sur leurs réseaux de «moyens techniques» permettant un « contrôle centralisé du trafic » pour contrer des menaces éventuelles.

Ce contrôle, comme le souligne notre source , passera notamment par l’agence de surveillance des télécoms et médias russes (Roskomnadzor), souvent accusée de bloquer arbitrairement des contenus sur la toile, et les services spéciaux russes (FSB).

La loi n°608767-7 prévoit de nationaliser progressivement Internet dans le pays et sera effective à partir de novembre 2019.

Moscou, rapporte notre source, entend établir son propre registre de noms de domaine [DNS] que les opérateurs internet seront obligés d’utiliser à partir de 2021.

Les organisations de défense des droits de l’homme et de la liberté d’expression, montent déjà au créneau et dénoncent des «blocages arbitraires», «un contrôle étatique facilité» et un recul de l’anonymat en ligne.

D’après notre source, la Russie resserre de plus en plus les liens en matière de communication tend vers une surveillance à la virgule près de ce que les internautes peuvent écrire et lire en ligne.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »