Accueil / Africa top success / Russie: Vladimir Poutine, le nouvel « avocat » du tiers-monde
Vladimir Poutine,8
Russian President Vladimir Putin chairs a meeting with government members via a video link at the Kremlin in Moscow on July 8, 2022. (Photo by Mikhail KLIMENTYEV / SPUTNIK / AFP)

Russie: Vladimir Poutine, le nouvel « avocat » du tiers-monde

Partagez ceci :

Vladimir Poutine se veut le défenseur des États les plus faibles. Au cours d’un évènement mercredi 20 juillet, le président russe est revenu sur la fameuse expression consacrée par les occidentaux «  Milliard d’Or ». Cette expression utilisée pour marquer la différence de niveau de développement disparate qu’il existe entre les pays nantis et les pays dits pauvres est de nature raciste.

Vladimir Poutine est partisan d’un monde plus équilibré où les rapports entre les pays les plus riches et les pays dits pauvres doivent être justes. « Le modèle de domination totale du soi-disant milliard d’or est injuste. Pourquoi ce » milliard d’or » devrait-il dominer sur tout le monde, sur l’ensemble de la population de la planète, imposer ses propres règles de conduite? Basé sur l’illusion de l’exclusivité, il [ce concept] divise les peuples en première et deuxième classes, et il est donc foncièrement raciste et néocoloniale, et l’idéologie mondialiste, soi-disant libérale, qui le sous-tend acquiert de plus en plus des caractéristiques du totalitarisme, et empêche la créativité dans la recherche, la libre création de son histoire », a dénoncé Poutine.

Par ailleurs, pour le dirigeant russe, les Occidentaux veulent imposer une vision unipolaire au monde. « Peu importe à quel point les élites occidentales et dites supranationales s’efforcent de préserver l’ordre des choses existant, une nouvelle ère s’annonce, une nouvelle étape de l’histoire du monde. Et seuls des États véritablement souverains peuvent assurer une dynamique de croissance élevée, devenir un exemple pour d’autres », estime Vladimir Poutine.

Ces déclarations interviennent au lendemain de sa visite en Iran à l’occasion du sommet trilatéral sur la Syrie.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »